Faire son pain soi-même pour sauver de l’argent : ce qu’il faut savoir !

Faire son pain soi-même pour sauver de l'argent

Pour beaucoup, l’odeur du pain frais qui cuit dans la cuisine est une raison suffisante pour se mettre aux fourneaux. Mais au-delà du plaisir et de la satisfaction que cela procure, faire son pain soi-même présente aussi des avantages importants pour le budget familial et la santé. Voyons cela plus en détail. Et ne manquez pas nos conseils pour optimiser votre budget alimentation au quotidien!

De nombreuses variables entrent en jeu lorsqu’on veut déterminer le coût d’un pain maison. Celles-ci ne se limitent pas aux ingrédients et à l’électricité. Le prix du matériel et des ustensiles, le temps investi, le carburant et bien d’autres facteurs comptent également.

 

 

Investir dans une machine à pain : une bonne idée ?

 

La machine à pain rend la préparation beaucoup plus facile et rapide. De plus, elle offre plusieurs fonctionnalités intéressantes pour varier les recettes. Elle réduit également la quantité de vaisselle et les ustensiles dans lesquels il faut investir pour faire du pain.

Si vous en consommez beaucoup (disons 2 ou 3 miches par semaine), vous amortirez le coût d’une machine à pain neuve en quelques mois seulement. Les prix varient entre $40 et $200 selon la marque. Prenez donc le temps de comparer les prix et la consommation énergétique pour bien choisir votre modèle ou mieux, achetez pendant les soldes. Vous économiserez encore plus sur un appareil d’occasion. Mais n’attendez pas d’avoir une machine pour commencer à économiser : on peut faire du pain même avec un barbecue !

 

 

Comment sauver du temps et de l’argent ?

  • Le temps est un facteur important, mais une bonne organisation permet de réduire les heures passées aux fourneaux. Vous pouvez par exemple préparer la pâte pour plusieurs fournées à l’avance et la congeler. Le pain déjà cuit se conserve aussi bien au congélateur.
  • Par ailleurs, cuire deux pains à la fois vous permet de diviser les coûts d’électricité ou de gaz par deux. À $0.17 le kWh au Québec (prix maximum), un pain vous coûtera donc moitié moins cher si vous en cuisez deux d’un coup.
  • En ce qui concerne l’achat des ingrédients, acheter en vrac et en grande quantité vous permet non seulement de réduire le coût à l’unité, mais en plus vous économiser du temps et de l’argent en réduisant les trajets.

 

Les ustensiles de cuisine à avoir chez soi pour faire son pain

Le matériel dépend du type de pain que vous souhaitez préparer. Pour faire des baguettes par exemple, vous pourriez avoir besoin d’un moule spécial. En général, les outils nécessaires sont : au moins 2 moules à pain, cocottes en fonte, plats à cuisson, un pinceau, un fouet, un coupe-pâte, un rouleau, bols, un robot mélangeur, etc. En gros, rien de plus que ce que vous n’avez déjà chez vous.

Bien sûr, il est toujours possible de se passer de certains ustensiles et de travailler la pâte à la main. Une fois de plus, les prix varient selon les boutiques et les marques. Nous recommandons les magasins d’occasion pour dénicher des produits solides et à petits prix.

 

 

À combien cela revient en moyenne de faire son pain maison ?

 

Pour avoir une idée des coûts par pain, prenons l’exemple d’un pain de mie à grains entier. Nous avons arrondi les prix donc comprenez que le coût total revient moins cher qu’il n’y paraît si vous prenez le temps de comparer les prix, à plus forte raison lorsque vous achetez en gros.

 Il vous faut :

  • 1 lb (3 ½ tasses) de farine de blé entier biologique : $1.00/pain si acheté en supermarché. D’où l’intérêt d’acheter en gros pour sauver plus d’argent.
  • 1 c. à soupe de sel : $0.01/pain ou moins ;
  • 1 ½ c. à soupe de levure : $0.07/pain si vous achetez un sachet à $8/lb.

Un livre représente environ 48 cuillerées soit 96 miches de pain. Un sachet individuel multiplie vos dépenses par 10 : comptez $1.5 pour 1 sachet soit environ $0.75 par pain.

  • 3 tasses d’eau tiède du robinet : moins de $0.001/pain (presque gratuit) ;
  • 1/3 tasse d’huile végétale : environ $0.1/pain ;
  • ½ tasse (8 c. à soupe) de sucre roux : $0.06/pain si vous achetez un sachet de 2 lb à $1.60 (un total de 226 c. à soupe) ;
  • Environ 1 h de cuisson : $0.44/pain, c’est le coût maximum pour faire tourner un four à 2600 Watts (à raison de $0.17 le kWh sur un tarif D au Québec). Pour deux pains, le prix unitaire revient donc à $0.22.

Coût total :

En moyenne $1.36/pain contre $1.58/pain si vous ne cuisez qu’un pain à la fois. Le pain que vous trouverez à ce prix en supermarché n’a pas du tout la même qualité nutritionnelle que votre pain maison. Pour un pain artisanal fait de grains entiers et d’ingrédients naturels, il faudra débourser entre $2.5 et $4. Vous voyez la différence ?

 

 

Combien économise-t-on chaque mois/année si on fait son pain soi-même ?

 

Au prix de $1.58, vous ne dépensez que $3.16 par semaine (à supposer que votre famille en consomme deux), $12.64 par mois ou encore $151.68 par an pour un pain de qualité supérieure. Comparé aux prix en boulangerie ou en supermarché, cela vous fait une économie d’au moins $7.36 par mois, soit un minimum de $88.32 par an (calculé sur la base minimale de $2.5/pain).

Encore une fois, il s’agit là d’un prix indicatif basé sur des achats en supermarché et utilisant un four électrique. Si vous investissez dans une machine à pain et achetez vos ingrédients chez le grossiste, le prix baissera d’avantage au fil des mois.

Investir dans un moulin à grain : pourquoi pas ?

 

Pour aller plus loin, vous pourriez aussi moudre votre propre farine à grains entiers : comptez une centaine de dollars pour un appareil neuf ou beaucoup moins pour un achat d’occasion.

Les grains de blé non-moulus coûtent environ $0.45/lb chez le grossiste, soit à peu près $0.20 par tasse. Or une tasse de blé produit 1,5 tasse de farine, ce qui revient à $0.14/tasse seulement contre $0.32/tasse pour une farine prête à l’emploi.

Au final, le prix de votre pain maison bio peut être aussi bas que $0.85, soit une économie plus de $160 sur l’année si l’on se réfère aux calculs précédents. Autrement dit, vous aurez rentabilisé votre moulin à grains en moins de 6 mois. Pouvez-vous imaginer les économies que vous feriez après un an en combinant un moulin à farine et une machine à pain ? Mais ce n’est pas tout !

 

 

D’autres avantages considérables

 

  • Un pain encore plus frais : plus c’est frais, plus c’est bon.
  • C’est pratique : beaucoup préfèrent le pain artisanal à celui du supermarché et font donc le trajet jusqu’à la boulangerie, tôt le matin, pour profiter d’un bon pain frais le dimanche. Faire votre pain à la maison vous épargne le déplacement.
  • Un choix plus sain : en choisissant des ingrédients naturels, vous gardez le contrôle sur la qualité nutritionnelle de vos pains. Adieu les pains bourrés d’additifs et de conservateurs vendus en supermarché, qui ne moisissent pas même après plusieurs semaines !

Vous voyez bien que manger plus sain ne coûte pas forcément plus cher ! Autrefois, chaque ménage faisait son propre pain, mais le concept du prêt à servir a largement pris le dessus. Il est grand temps de revenir aux bonnes vieilles pratiques !

Vous aimerez également...