Vivre de peu, mais mieux : pourquoi devriez-vous le faire ?

Vivre de peu, mais mieux - pourquoi devriez-vous le faire

Si l’on vous dit de vivre de peu, mais mieux, vous vous imaginez sans doute que nous évoquons les théories minimalistes ou frugales, qui consistent à ne rien consommer du tout. Pourtant, l’idée n’est pas là : le but est d’apprendre à optimiser vos dépenses (et le reste) pour vivre de peu mais mieux, c’est-à-dire, avec plus d’économies, moins de frustrations. On vous explique pourquoi il faut passer à cet état d’esprit !

Quelle différence entre frugalité et vivre de peu, mais mieux ?

Nous vivons aujourd’hui dans une société de consommation, où l’hyperconsommation est de mise : véhicules polluants, prix démesurés, offres de produits ultradéveloppées… Tout cela laisse place à l’individualisme. Ainsi, la tendance à la surconsommation n’est pas rare, et ce, à plusieurs échelles :

  • Alimentaire, avec un gaspillage de plus en plus important (en moyenne, 41 kg de déchets excédentaires chaque année, par personne, au Canada)
  • Financière, les économies ne sont plus la priorité, l’argent nous brûle les doigts
  • Commerciale, on se laisse facilement tenter par les produits marketing et autres achats compulsifs

Ainsi, la frugalité représente la mentalité opposée : elle consiste à ne consommer que ce dont on a besoin, à savoir peu, pour vivre. Cela prend en compte quelques éléments de confort, mais le confort ne doit pas guider le quotidien.

De fait, frugalité et vivre mieux vont généralement de pair : tandis que la frugalité est la technique ou l’état d’esprit à adopter, le vivre mieux en est la conséquence.

Comment vivre de peu, mais mieux ?

Ce n’est pas exactement vivre mieux avec peu, c’est vivre de peu. Il n’est pas question d’argent ici : toutes les échelles sociales peuvent vivre frugalement, quel que soit leur niveau de revenus. Tout dépend aussi de l’état d’esprit de ces personnes. Par exemple, une personne à revenus modiques qui consomme et qui a des crédits sur le dos vivra sans doute moins bien qu’une personne aux revenus confortables, qui en donne une partie à des œuvres de charité.

L’essentiel est de bien vivre son quotidien, à plusieurs niveaux. Concrètement, cela passe, par exemple :

  • Par le fait d’arrêter d’acheter tout ce qui n’est pas essentiel au foyer : décoration, électroménager, électronique, faites le point
  • Par le fait de privilégier des moyens responsables et frugaux de consommation, comme l’achat de seconde main ou la fabrication artisanale
  • Par le fait de constituer un budget mensuel pour vos dépenses, afin de maîtriser les nouveaux achats

Tout cela n’est en aucun cas source de frustration, du moment que vous êtes en accord avec quelques principes.

Les principes à appliquer pour vivre de peu mais mieux

Posséder moins, acheter plus raisonnable, consommer par soi-même : ce sont là les trois principes fondateurs pour vivre de peu, mais mieux. Cela a plusieurs avantages :

  • Vous y gagnerez en tant que gestionnaire financier, en évitant les coups de tête et les consolations dans les choses immatérielles
  • Vous retrouverez du plaisir à penser pour vous : moins de stress, un rythme de vie simplifié

Pour cela, séparez bien vos désirs de vos besoins. Rappelez-vous la pyramide de Maslow, qui indique les 5 ou 6 besoins élémentaires pour la survie : la consommation n’y est pas, mais la reconnaissance sociale, oui. Vous y gagnerez plus à sociabiliser de manière frugale et authentique, qu’en dépensant votre argent pour faire des rencontres.

Pour mettre cette éthique en pratique, vous pouvez :

  • Faire le grand ménage de printemps chez vous, et vous débarrasser de tout ce qui est superflu
  • Donner ce que vous pouvez, ce dont vous ne vous servez pas : ne gardez rien d’inutile
  • Substituez à ce nouveau mode de vie d’autres habitudes : préparez un jardin ou un potager maison, ou bien un compost
  • Réfléchissez à mieux maîtriser votre budget, en faisant des activités ludiques, mais économiques, en cherchant à vous affranchir de toute activité payante

Rapidement, vous adopterez cette vision qui vous aidera à vivre de peu, mais mieux. Du moins, vous vous sentirez bien mieux !

Au final, vivre de peu, mais mieux, est une belle philosophie de vie, où le partage est de mise, de même qu’une attitude raisonnable. Cela vous donnera l’occasion de réaliser de bien plus grands projets, que ce soit sur le plan financier ou intellectuel !

Vous aimerez également...